TRENTE TABLEAUX

J’ai adoré l’autoportrait que Paule Baillargeon fait de sa vie. TRENTE TABLEAUX  m’a profondément touchée.

Très illustratif comme traitement, elle utilise par moment les personnages qu’elle a elle-même dessiné pour raconter son histoire. Comment ne pas aimer cette femme qui se révèle dans toute sa simplicité et sa sincérité. Une militante qui se fait un devoir de s’exprimer aux noms des femmes qui, comme sa mère, n’avaient pas le pouvoir de le faire. Une femme en lutte avec la dépression depuis son enfance qui  loin de jouer les victimes, nous livre un témoignage honnête et remplie d’humilité. Paule B. a choisi de ne pas axer son film sur sa carrière et ses accomplissements et nous partage divers tableaux touchants de sa vie, des tableaux qui compose son bagage émotif et la belle sexagénaire qu’elle est devenue.

http://www.onf.ca/film/trente_tableaux_bande-annonce/embed/player

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Cinéma

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s